Hermina Tyrlova

En Tchécoslovaquie, le monde merveilleux de Hermina Tyrlova a enchanté des générations d'enfants. Ses contes animés de marionnettes en bois ou en tissus sont aujourd'hui considérés comme des chefs-d'oeuvre du cinéma pour enfant. Précurseur de la marionnette animée avec Trnka et Zeman, elle collabora étroitement avec ce dernier au sein des Studios Zlin, 2nd pôle d'animation en Tchécoslovaquie avec le studio Bratri v triku dirigé par Trnka.
C'est elle qui introduit dans le cinéma d'animation tchécoslovaque, dès 1932, la technique de l'animation de marionnettes (L'ivresse de Hurvinek 1932 et Le secret de la lanterne 1936). Mais c'est finalement à Zlin en 1941 qu'Hermina Tyrlova réalise son premier film de marionnettes : Ferda la fourmi.

Sa patte est reconnaissable par les combinaisons des techniques qu'elle maîtrise : animation de marionnettes et acteurs en prises de vues réelles, animation de fils de laine, marionnettes en tissus, objets animés, papiers découpés... Ainsi, les personnages principaux de ses films se situent très souvent à la frontière des marionnettes en tissu et des objets animés. Souvent, ces petits personnages s'évadent du monde des humains pour vivre leurs propres aventures. C'est le cas pour les jouets de l'atelier dans Le Lance-pierre et le canard et La révolte des jouets, le mouchoir de l'écolier dans Le n?ud au mouchoir ; les pantalons, robes et autres linges du Conte sur un fil...etc

Ses films ont aussi la particularité de s'adresser au jeune (voir au très jeune) public. Son univers est celui de contes merveilleux où les objets du quotidien s'animent comme par magie et deviennent de véritables marionnettes, comme à travers le regard d'un enfant qui laisserait libre court à son imagination... (via)

He insertado tres vídeos de esta genial y enormemente creativa animadora, pero se pueden disfrutar muchos otros en Youtube.




Pasácek vepru (1958)



"Sněhulák" - "Snowman" (1966)




La revolución de los juguetes (1946)